Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français

Le BUT Génie Électrique et Informatique Industrielle


Devenez les acteurs des technologies de demain !

Le BUT GEII forme aux techniques de conception et d’utilisation des systèmes électriques, électroniques et informatiques pour des applications professionnelles et industrielles.

Les futurs cadres intermédiaires étudient :

  • Les automatismes pour commander, contrôler des processus, réguler et automatiser des tâches ;
  • L’électronique et son utilisation pour transmettre et traiter l’information numérique ;
  • L’informatique industrielle avec la programmation d’automates et de robots, de microprocesseurs ou tout simplement d’ordinateurs qui permettent la communication via les réseaux.
  • L’électrotechnique avec tous les dispositifs ou systèmes qui mettent en jeu de l’énergie sous forme électrique.

Le diplômé est capable de :

  • Concevoir et réaliser des circuits électroniques ;
  • Programmer des automates et réseaux industriels ;
  • Mettre en place et gérer des systèmes industriels complexes ;
  • Mettre en œuvre des équipements électriques spécialisés.

Modalités de recrutement

Possibilité d’effectuer la 2ème et 3ème année en alternance.

Sur dossier pour les titulaires du baccalauréat général a dominante scientifique (ex -S), du baccalauréat STI2D ou d’un baccalauréat professionnel dans le secteur industriel et électronique.

La formation s’adresse aux jeunes intéressés par les nouvelles technologies, les sciences de l’ingénierie, la robotique, …

Les candidatures sont examinées par le jury d’admission qui établit un classement à partir des résultats scolaires des deux dernières années d’études.

.

TP DUT Génie Electrique et Informatique Industrielle

Organisation de la formation

Programme

La formation est organisée en 6 semestres composés d’unités d’enseignements validant 3 blocs de compétences : 

Formation scientifique et humaine : mathématiques, physique (mécanique, composants, électromagnétisme et propagation), culture et communication, culture d’entreprise, anglais.
Génie électrique : électrotechnique, électricité et électronique de puissance, électronique analogique et numérique, télécommunications, compatibilité électromagnétique.
Informatique industrielle : automatique, automatismes et régulation, langages de programmation, programmation orientée objet, systèmes d’exploitation, programmation système, microcontrôleurs, microprocesseurs, réseaux locaux industriels, systèmes informatiques embarqués / robotique, traitement du signal et de l’image.

Programme  2ème et 3ème année en alternance :

Le programme de ces deux années en alternance est sensiblement identique à celui réalisé dans le cadre de la formation initiale et correspond à un volume horaire de 1200 heures d’enseignements répartis sur 34 semaines à l’IUT et 70 semaines dans l’entreprise.

Enseignement : 

Le volume horaire est de 2000h d’enseignements et 600h de projet tuteurés.

L’enseignement comporte des cours magistraux (environ 70 étudiants – promotion entière), des travaux dirigés (environ 25 étudiants) et des travaux pratiques en groupes de 12 étudiants.

Les enseignements sont assurés par des enseignants, des enseignants – chercheurs et des professionnels.

Équipements pédagogiques : 

Les étudiants disposent d’équipements technologiques de pointe leur permettant d’apprendre dans les mêmes conditions qu’en entreprise. Ils bénéficient d’ailleurs du matériel et des compétences de l’équipe Vision 3D du Laboratoire ImVia et des Masters Computer Vision du Centre Universitaire Condorcet.

Stage : 22 semaines de stage minimum ou à l’étranger ;

Rytme de l’alternance : 3 semaines en entreprise et 3 semaines à l’IUT avec les 7 ou 8 premières semaines (de septembre à novembre) à l’IUT.

Débouchés

Poursuites d’études : 

Les diplômés en GEII poursuivent leurs études en Licence Professionnelle, en école d’ingénieur, en Master, dans d’autres filières (DUETI, CNAM,…)

Débouchés : 

Les diplômés exercent dans la quasi-totalité des secteurs d’activité, en participant à la conception, la production, et la maintenance grâce à leur maîtrise des outils les plus récents (Internet, multimédia, réseaux….). Les principaux domaines d’activité sont l’automatisme, l’électronique, les services, l’électricité, l’informatique et les réseaux.

Exemples de projets tuteurés

Exemples de stages ou de projets tuteurés :

  • développement de robots humanoïdes, maintenance
  • de systèmes de surveillance, semi-automatisation
  • d’un poste manuel sur une ligne de production,
  • conception et réalisation de l’architecture d’une application informatique, modification d’un programme automate, développement et programmation sur tablettes Android.

Je candidate à l'IUT

Vue du campus du Creusot – IUT- Façade bâtiment

Contacts

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:2:"kc";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:
extrait:
lien_externe:

Log In

Create an account