Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
  • Français
aA - +Imprimer la page

Hommage à Samuel Paty – Discours du Directeur de l’IUT

Tags : Hommage

Chères étudiantes, chers étudiants
Chers Collègues,

Nous nous réunissons aujourd’hui suite à la tragédie qui s’est déroulée vendredi dernier et qui a conduit à l’assassinat de l’un de nos collègues, Samuel Paty, professeur d’histoire géographie au collège du Bois d’Aulne de Conflans Saint Honorine. Bien entendu, nos pensées vont vers lui, vers sa famille, ses enfants, ses proches.

Quel hommage peut-on bien imaginer lui rendre ?

Car vendredi dernier, une nouvelle fois, ce qui s’est passé est inimaginable, inacceptable. Chacun à sa manière a vécu ce moment d’atrocité : stupéfaction, tristesse, peur, colère… La douleur… peut-être même la douleur inadmissible, insupportable. Certains ont pu être tentés de tourner les yeux… Et peut-être même, inconsciemment ont-ils été tentés d’ignorer… Ce sont des sentiments tellement humains et tellement sombres à la fois. Sombrer dans la douleur, le désespoir… au fond des ténèbres, il n’est pas facile de retrouver une lueur d’espoir. Avec vous aujourd’hui j’aimerais dépasser ces émotions et partager ma réflexion.

Ma réflexion pour l’avenir.

Avec vous, j’aimerais retrouver une lueur d’espoir. Samedi matin, l’un des élèves du collège de Samuel Paty déclarait :
« Il faut continuer à apprendre… »
Cette phrase, relayée par les médias et les réseaux sociaux, a fait écho en moi avec une phrase d’un mathématicien et philosophe français du 18ème siècle et dont le nom nous est familier au Creusot : Condorcet

« Il n’y a pas de liberté pour l’ignorant »

Voilà donc ce qu’il faut vaincre : l’ignorance.
Vaincre l’ignorance par l’apprentissage, par l’étude, par la raison et la réflexion….
Vaincre l’ignorance par l’esprit critique, par l’esprit créatif, par le jeu de l’esprit…
Vaincre l’ignorance c’est aussi par l’Université. L’Université de Bourgogne, ou d’ailleurs, par ses composantes, laboratoires, UFR, IUT… par notre IUT au Creusot.

L’Université qui est animée par 3 missions :

  • La recherche du savoir, de la connaissance, de la compréhension du monde et des Hommes
  • La diffusion des connaissances acquises à travers le monde qu’il soit social ou économique
  • La formation des Maîtres, au sens noble du terme, qu’ils soient Maitres de Forge ou Maitre d’école, Ingénieur ou Technicien. L’Université accompagne les Femmes et les Hommes pour qu’ils soient surtout Maitres d’eux même et de leur destin. Donc libres.

Libres de penser, libres de croire ou de ne pas croire…Cette liberté qui nous appelle à la tolérance, au respect des autres, en commençant par le respect de soi-même.
Libres et acteurs de l’Humanité.

Tout cela peut paraître bien irréel. Comme une Utopie … Mais je ne crois pas que cela soit un rêve. C’est plus que ça. C’est un chalenge. C’est un défi. Et au Creusot, on aime les défis. Alors, quel que soit votre âge, quel que soit votre statut, étudiant, enseignant, personnels techniques ou administratif, ce défi je vous le lance une nouvelle fois :

« Il faut continuer d’apprendre pour être libre »

Ce défi, relevez-le, portez-le, faites-en Votre défi, Votre flambeau, peut-être même Votre étendard si vous le souhaitez. 
Pour qu’ensemble, nous arrivions à vaincre cette ignorance et à gagner la liberté, NOTRE liberté.
C’est sans doute là, le plus bel hommage que nous puissions rendre à Samuel Paty.

 

 

Olivier Aubreton, 
Directeur de l’IUT du Creusot

kc_data:
a:8:{i:0;s:0:"";s:4:"mode";s:0:"";s:3:"css";s:0:"";s:9:"max_width";s:0:"";s:7:"classes";s:0:"";s:9:"thumbnail";s:0:"";s:9:"collapsed";s:0:"";s:9:"optimized";s:0:"";}
kc_raw_content:

Chères étudiantes, chers étudiants
Chers Collègues,

Nous nous réunissons aujourd’hui suite à la tragédie qui s’est déroulée vendredi dernier et qui a conduit à l’assassinat de l’un de nos collègues, Samuel Paty, professeur d’histoire géographie au collège du Bois d’Aulne de Conflans Saint Honorine. Bien entendu, nos pensées vont vers lui, vers sa famille, ses enfants, ses proches.

Quel hommage peut-on bien imaginer lui rendre ?

Car vendredi dernier, une nouvelle fois, ce qui s’est passé est inimaginable, inacceptable. Chacun à sa manière a vécu ce moment d’atrocité : stupéfaction, tristesse, peur, colère… La douleur… peut-être même la douleur inadmissible, insupportable. Certains ont pu être tentés de tourner les yeux… Et peut-être même, inconsciemment ont-ils été tentés d’ignorer… Ce sont des sentiments tellement humains et tellement sombres à la fois. Sombrer dans la douleur, le désespoir… au fond des ténèbres, il n’est pas facile de retrouver une lueur d’espoir. Avec vous aujourd’hui j’aimerais dépasser ces émotions et partager ma réflexion.

Ma réflexion pour l’avenir.

Avec vous, j’aimerais retrouver une lueur d’espoir. Samedi matin, l’un des élèves du collège de Samuel Paty déclarait :
« Il faut continuer à apprendre… »
Cette phrase, relayée par les médias et les réseaux sociaux, a fait écho en moi avec une phrase d’un mathématicien et philosophe français du 18ème siècle et dont le nom nous est familier au Creusot : Condorcet

« Il n’y a pas de liberté pour l’ignorant »

Voilà donc ce qu’il faut vaincre : l’ignorance.
Vaincre l’ignorance par l’apprentissage, par l’étude, par la raison et la réflexion….
Vaincre l’ignorance par l’esprit critique, par l’esprit créatif, par le jeu de l’esprit…
Vaincre l’ignorance c’est aussi par l’Université. L’Université de Bourgogne, ou d’ailleurs, par ses composantes, laboratoires, UFR, IUT… par notre IUT au Creusot.

L’Université qui est animée par 3 missions :

  • La recherche du savoir, de la connaissance, de la compréhension du monde et des Hommes
  • La diffusion des connaissances acquises à travers le monde qu’il soit social ou économique
  • La formation des Maîtres, au sens noble du terme, qu’ils soient Maitres de Forge ou Maitre d’école, Ingénieur ou Technicien. L’Université accompagne les Femmes et les Hommes pour qu’ils soient surtout Maitres d’eux même et de leur destin. Donc libres.

Libres de penser, libres de croire ou de ne pas croire…Cette liberté qui nous appelle à la tolérance, au respect des autres, en commençant par le respect de soi-même.
Libres et acteurs de l’Humanité.

Tout cela peut paraître bien irréel. Comme une Utopie … Mais je ne crois pas que cela soit un rêve. C’est plus que ça. C’est un chalenge. C’est un défi. Et au Creusot, on aime les défis. Alors, quel que soit votre âge, quel que soit votre statut, étudiant, enseignant, personnels techniques ou administratif, ce défi je vous le lance une nouvelle fois :

« Il faut continuer d’apprendre pour être libre »

Ce défi, relevez-le, portez-le, faites-en Votre défi, Votre flambeau, peut-être même Votre étendard si vous le souhaitez. 
Pour qu’ensemble, nous arrivions à vaincre cette ignorance et à gagner la liberté, NOTRE liberté.
C’est sans doute là, le plus bel hommage que nous puissions rendre à Samuel Paty.

 

 

Olivier Aubreton, 
Directeur de l'IUT du Creusot

extrait:
lien_externe:

L’actualité de la recherche

    Log In

    Create an account

    Centre de préférences de confidentialité

    Necessary

    Advertising

    Analytics

    Other